« L’éternel Silence » – Pierre Jodlowski | 2.12.17 ZHdK – Zurich | 3.12.17 Cinematte – Bern

In Projects

Herbert G. Ponting – “L’éternel silence” (90° South)  – Pierre Jodlowski & vidya

CINE-CONCERT (FILM MUET AVEC MUSIQUE IMPROVISE) première suisse

L’expédition Terra Nova – atteindre les premiers le Pôle Sud, menée par Robert Falcon Scott est restée l’une des plus célèbres explorations polaires. Menée entre 1910 et 1913, elle s’acheva par la mort de cinq explorateurs, dont Scott. Celui-ci avait apporté une caméra et ce sont ces images retrouvées près des corps gelés qui composent cet éternel silence. Comme pour faire écho à l’expédition polaire de Scott où seul le départ était connu, ce projet repose sur une approche improvisée. Une mixité instrumentale en équilibre, une énergie première, un déploiement débridé qui cultive le goût de la mesure cassée, dite démesure. Seuls indices : ciné-concerts véritables et bruts, tutti orchestraux, techno sauvage, valses à deux temps… où court le train de nos envies. Les films tournés il y a plus d’une centaine d’année, retrouvés avec les morts gelés ont une dimension profondément poétique mais irritent en même temps par la folie de l’héroïsme nationaliste implicite à la nature de l’expédition. Cette dernière  s’est déroulée à peine une année avant la première guerre mondiale. 

Le volcan Erebus, dont cinquante paires d’yeux humains n’ont certes pu contempler la cime ébréchée, nous goûtons ce privilège de posséder dans une pourpre rose, sa fumée couchée sous le vent du pôle… Cette fumée rose et noire, cette image menaçante et magnifique, il a fallu, pour qu’elle vienne jusqu’ici, que des hommes – ceux-là qu’on nous montre noirs de froid, le visage pelé par plaques – partent, pris par la curiosité mortelle, de l’orgueil des «découvreurs».

Colette, L’expédition Scott au cinématographe

Version du film conservée dans les collections de La Cinémathèque de Toulouse et restaurée en collaboration avec les Archives françaises du film (CNC).


Les artistes

Pierre JODLOWSKI dispositif électronique
Esther LEFEBVRE violoncelle
Galdric SUBIRANA percussion
HannaH Walter violon
Marie MERCIER clarinette
Till VERON Cor
Rafal ZOLKOS Flute